Les Socialistes veulent imposer les Français de l'Étranger

Publié le par UMP Quebec

logo-assemblee-nationale

Cette proposition fait de nouveau surface par la voix de Jérôme CAHUZAC, Député Socialiste et Président de la Commission des Finances :

Pourquoi ne pas taxer les Français de l'Étranger ?

Une proposition de loi visant à imposer sur le revenu les Français de l'Étranger a été déposée en ce sens a l'occasion de l'examen du projet de budget 2011.

Basée sur la vieille croyance que les Expatriés sont des "planqués" fiscaux, le PS renoue avec ses vieux dogmes socialistes qui consistent, comme le disait Georges Marchais en son temps, à "prendre l'argent là où il est" !

Or, s'il avait franchi les frontières de l'hexagone pour rencontrer des expatriés, Jérôme Cahuzac aurait constaté que la réalité est souvent bien différente :

nos compatriotes expatriés, ne le sont pas toujours volontairement, sont souvent loin de rouler sur l'or, rencontre beaucoup de difficultés et sont déja imposés dans leur pays de résidence.

L'argument de l'élu socialiste repose sur le postulat que nos compatriotes ont été éduqués et soignés en France, avant de s'expatrier.... Pas toujours, et si tel fut le cas, ils y ont contribué financièrement en leurs temps, par leurs impôts, ceux de leurs parents, et par les contributions sociales prélevées sur leurs salaires alors qu'ils travaillaient en France.

En un mot, on ne se doit rien !

Quant a l'argument qui consiste a prendre les États-Unis en exemple, ils suffit de savoir que le taux d'imposition américain est un des plus bas du monde pour comprendre que le pays de l'Oncle Sam taxe peu ses compatriotes expatriés.

En outre, cette proposition pose le problème de la double nationalité des expatriés et des accords fiscaux signés entre la France et 127 autres pays dans le monde.

 

Voir l'article du Monde.fr


A toutes fins utiles, n'hésitez pas a contacter Jérôme Cahuzac par courriel pour lui faire part de votre avis :

j.cahuzac@jcahuzac.fr

ou a sa mairie de Villeneuve-sur-lot :

Mairie

Publié dans Actualité

Commenter cet article