G20, la proposition de la France sur les bonus approuvée

Publié le par UMP Quebec

Nicolas Sarkozy en avait fait une de ses priorités : réglementer l'attribution des bonus du secteur financier.
Il a été entendu par les pays du G20, malgré les rétiscences naturelles des Etats-Unis face a toute règlementation économique. Car pour être efficace dans une économie mondialisée, la règle doit être la même partout.

Les bonus seront indexés sur le chiffre d'affaires des banques, en fonction de la solidité de leurs fonds propres; de meme, les rémunérations des banquiers et autres acteurs des marchés financiers, seront liées aux performances a long terme, avec la mise en place d'un système de versement différé.
Dans la recherche du profit rapide, on avait (presque) oublié ces règles basiques...

De plus, les 20 chefs d'État et de gouvernement vont s'engager à éviter «tout retrait prématuré des mesures de relance» tant qu'une «reprise durable» n'est pas assurée.

Publié dans International

Commenter cet article